Aurore Pernat

Coach woman mindset designer


certifiée coach en neurosciences motivationnelles

Hello, c'est Aurore, je t'en dis un peu plus sur moi...

En 2015, je donnais naissance à mon premier enfant, et j’effectuais en même temps une renaissance. La maternité a été un bouleversement et j’ai alors ingurgité des dizaines de livres sur l’éducation, le fonctionnement des bébés, des enfants, du cerveau, des relations parents-enfants, des émotions, la parentalité autrement, etc. Cela me passionnait et pour moi, la conclusion était simple : il suffisait d’appliquer touuuuus les conseils, toutes les connaissances et nous étions partis tout droit sur l’autoroute du bonheur et de l’épanouissement familial ! FACILE !!! 😎

J’avais certaines facilités à le faire au début je dois avouer. Puis de pression en pression (en passant par la case culpabilité et oublie de soi) : que je me mettais moi-même liée aux injonctions de vie en tant que femme, de maman et de couple; la pression sociale que j'absorbais de l'entourage et aux croyances liées à mon éducation que j'avais malgré tout encore dans mes circuits neuronaux; avec les contraintes "naturelles" liées à la parentalité (et pour pimenter le tout, dû au fonctionnement atypique de mon fils); avec les conflits avec leur père; quand la 2e est arrivée et conflits de besoins entre tous les membres de la famille (#ambiancesereineàlamaison)... je n'avais plus d'énergie et j'ai burn outé ! La joie d’être parent à l’état pur !! 😵😶

Moi qui pensais vivre la plus belle aventure de ma vie, et qui étais si enthousiaste à l'idée de m'occuper et prendre soin de mes enfants, je ne prenais plus de plaisir à être avec eux, l'ambiance à la maison était exécrable, je passais à côté de la vie que je souhaitais vraiment vivre. Je ne me sentais pas épanouie et je perdais de plus en plus confiance dans mes capacités parentales et en moi en général.

Les livres de développement personnel m'aidaient à tenir le cap un minimum malgré tout, mais c'est véritablement le coaching qui m'a aidé à sortir la tête de l'eau et à commencer à cheminer avec un état d'esprit bien différent : positif et constructif, orienté solution, créateur et pas victime !

J’ai appris à me libérer du regard des autres et de la pression sociale insinuant que si ton enfant n’est pas sage comme une peluche c’est que tu as tout raté, ou encore que j'en demande beaucoup à leur père (alors que diantre, je suis la femme et maman tout de même, c'est mon rôle !😁). J'ai arrêté de vouloir être parfaite (mère parfaite, conjointe parfaite, hygiène de vie parfaite, paraître parfaite en toutes circonstances. Superwoman, parce que je le vaux bien !😎), je me suis acceptée avec mes manques tout en faisant mon possible pour faire de mon mieux ! J'ai remis en question les obligations et injonctions liées au couple, et qui nous enferment dans tant de pression l'un envers l'autre. Et puis, j'ai aussi déconstruit beaucoup d'injonctions liées au regard qu'il y a sur la femme, son "rôle", sa "place" qui repose sur un lourd passé judéo-chrétien et le patriarcat, que cela soit en tant que maman, que conjointe ou tout simplement comme femme (on en revient au parfait, à la femme qui doit être intelligente, mais pas trop sinon elle risquerait de vouloir vivre plus librement. Oups😖).

J'ai déconstruit mes anciens modèles pour en reconstruire de nouveaux, avec mes propres règles, des croyances et limites qui m'appartiennent vraiment (car 80% de nos croyances nous ont été transmises). Cela m'a permis d'arrêter de passer d'injonction en injonction, car se déconditionner ce n'est pas seulement faire des choix alternatifs et les prendre pour vérité. C'est ouvrir le champ des possibles, en regardant et recherchant d'autres possibilités que 2 extrêmes, et surtout créer et faire des choix qui nous conviennent. 

J’ai donc cheminé petit à petit vers MA façon de faire, de penser, de vivre afin d'être la maman et femme qui m’inspire d’être ! Celle qui correspond à qui je suis, à mes valeurs, à mes besoins, mes objectifs de vie, qui sait aussi s’ajuster à l’état interne (fatigue, énervement), à mes enfants (leur personnalité, leurs difficultés) et aux évènements de la vie. Ce cheminement est toujours en cours puisqu'heureusement nous évoluons toute la vie. La différence avec la moi-avant-maman et la moi-maintenant, c'est que j'ai des outils pour moins me perdre, avancer avec plus de confiance, je me connais beaucoup mieux pour savoir comme j'aime vivre et être, et ce que je veux et ne veux plus dans ma vie. Je me sens beaucoup plus libre (et en écrivant cela je me dis que j'ai hâte de connaître la moi-dans-10-ans et savoir les nouvelles choses que je me serais autorisé à faire héhé 😏) et j'ai donc récupéré des ressources et de l'énergie ! Je sais que je suis responsable de me créer une vie, familiale et globale, qui me correspond.

Je reste humaine évidemment. Je dis ça car je sais que certaines personnes pensent que les coachs montrent une image de personne parfaite et sans plus aucune difficulté.... À moins d'une transformation robotique (et encore...) nous en aurons toujours de nouvelles ! La différence c’est que je suis constamment en chemin pour trouver des solutions, m’améliorer et construire la vie et les relations avec mes enfants et mon entourage que je veux, sur la voie du bien-être. J'ai beaucoup plus conscience de mes facteurs de mes ressources et je les débloque de plus en plus facilement ! J'ai appris à me poser les bonnes questions pour avancer, et je n'hésite pas à me faire accompagner pour un sujet délicat ou qui demande une progression rapide.

En dépassant toutes ces difficultés et comprenant mon cheminement, j’ai alors eu envie d’aider d’autres femmes dans leur parcours. En les aidant à avoir confiance en elles, à être libres d'incarner LEUR parent idéal et LA femme qu'elles veulent être, à se libérer de toute cette pression (être parfait, pression sociale, etc.) et culpabilité, et à vivre leur vie avec audace ! Le coaching est ma façon de faire, car il repose sur un état d’esprit positif et constructif, sur l’émergence de réponses grâce à des prises de conscience, notamment en osant se poser les bonnes questions. Et moi, j'adore poser des questions qui bousculent ! 😁

Ma toute première vidéo YouTube héhé... totalement imparfaite, car je ne sais pas vous, mais parler seule devant un téléphone en se rappelant le fil conducteur de ce qu'on veut dire (#cerveau qui part dans tous les sens) ça n'est pas inné !

10 choses pour mieux me connaître

J'ai 2 enfants, dont (au moins) un qui a un fonctionnement neuro-atypique (mais pas encore de diagnostique parce qu'il est très hétérogène #errance).
Je lis souvent plusieurs livres en même temps (je veux dire sur la même période... pas "en même temps" hein !). Comme 5 ou 6 par exemple. C'est compliqué pour moi de choisir 😁 et j'ai besoin d'apprendre de nouvelles choses tout le temps.
J'ai vécu un crash d'avion lors d'un baptême de l'air, au décollage, mais bien assez haut pour qu'il y ait un risque de ne pas en ressortir vivant... Heureusement, le pilote a super bien géré : il a évité la forêt et les maisons, il a pu faire en sorte qu'on ne pique pas tout droit. Nous nous en sommes tous sortis sans blessures graves ! Même si j'ai repris l'avion à de nombreuses reprises, dans ma tête un crash reste possible et si je peux me passer d'avions... je préfère.
J'ai fait des études et travaillé en biologie et écologie avant d'être maman. Je voulais essentiellement travailler sur les serpents, une passion depuis petite !
J'ai beaucoup voyagé et vécu des morceaux de vie à droite et à gauche sur la planète (road trip d'un an en Australie, île réserve naturelle aux Seychelles (car biologiste), Maldives, Mexique, Indonésie, Malaisie, Tahiti...), en tant que biologiste mais aussi instructrice de plongée !
J'ai vécu de nombreuses années dans la peur des autres et la mise en place de stratégies d'évitement de contact moins superficiel (en dehors quelques rares exceptions).
Mes 3 valeurs principales sont l'amour (de la vie, de l'autre et de soi), la liberté et kiffer la vie. J'organise ma vie autour de cela !
J'ai beaucoup de mal avec le manque d'intégrité. Je mets de la compréhension derrière le comportement lorsque quelqu'un dit et ne fait pas, et évite de prendre les choses personnellement, mais cela a tendance à m'irriter fortement tout de même. (Pourtant il fut un temps, je n'étais pas la reine pour savoir dire non... mais j'avais ma stratégie d'évitement de mise en place 😄)
Pour les process com lovers : je suis base travaillomane (besoin de structure et grand sens des responsabilités), phase empathique vécue et phase rebelle actuelle (qui a dû mal à être responsable et entre en conflit avec ma base. Il y a des ping-pongs cérébraux qui sont assez drôles 😄). Et je visite mes étages très vite et souvent ! Et l'énergie promoteur (la vie avant tout) et aussi trèèèès présente.
Ma première passion est le chant, et j'en découvre actuellement une nouvelle (en plus du coaching 😉) : la danse ! (notamment la bachata et la salsa)